Visite - Le jardin des plantes de Nantes

C'est en visitant le Jardin des Plantes de Nantes que j'ai vraiment découvert les Camellias. S'il est particulièrement apprécié des amateurs, c'est à cause de la grande richesse de sa collection, qui ne compte pas moins de 600 cultivars répartis sur 7 hectares.
Il est de plus d'un accès très facile, situé juste en face de la Gare TGV de Nantes, rue Stanislas Baudry. Cela me permet d'aller volontiers y passer la journée, pour enrichir ce site et sa nomenclature.

loader

D'importants travaux ont été terminés en 2019, l'accès au Jardin des Plantes a changé et une nouvelle entrée a été créée rue Ecorchard.

La visite se compose de deux parties. Dès l'entrée (côté ouest), ci-dessus, vous trouverez les plus "vieux" cultivars de Camellia, des grands sujets. Ce sont eux qui composent la majorité des camellias du jardin. Vous pourrez flâner dans la longue allée et admirer leurs fleurs aux couleurs et formes variées. On y trouve des camellias très rares.

loader
loader
loader

En remontant l'allée, près du nouvel accès, on découvre un chemin qui s'enfonce au milieu des camellias. Le jardin des Plantes a ouvert deux labyrinthes du camellia pour découvrir les massifs de l'intérieur. C'est le second. Le premier est de l'autre côté du jardin.

loader
loader

Le jardin est très vaste et procure une agréable promenade, surtout au printemps. Les camellias offrent une longue période de floraison. On peut commencer à les admirer au début de l'automne (les sasanqua), puis continuer tout au long de l'hiver avec les botaniques, japonica et hybrides.
La période optimum se situe entre février et fin avril, avec un paroxysme en mars. N'hésitez pas à contacter directement le jardin des Plantes. Ils vous indiqueront volontiers l'état de la floraison.

Ci-dessous, quelques vues du Jardin, entre octobre et mai.

loader
loader
loader
loader
loader
loader
loader
loader

Tout en haut du secteur des vieux camellias, on arrive à l'allée de la Musique (ci-dessous) qui relie la grande allée des "vieux" camellias et celle des plus "jeunes".

loader

De l'autre côté du jardin, en redescendant vers l'entrée qui fait face à la gare, (côté est et sud-est) on trouve la seconde partie de la collection, qui est plus récente. Il a été planté des camellias botaniques ainsi que des cultivars plus jeunes de japonica et d'hybrides. La collection est très variée et tout aussi riche. Les sujets atteignent déjà une taille respectable, malgré une taille régulière.

loader
On aperçoit la statue de Jules Verne, célèbre nantais, tout en haut du secteur.
loader

Juste en face, on trouve ce massif en hommage aux obtentions nantaises et à celles d'Alfred Lemaitre, comme 'Douceur', ci-dessous.

loader

'Konronkoku', un camellia très particulier, remarquable par ses pétales.

loader

Voici le premier labyrinthe du Camellia, qui a été mis en place pour les congrès ICS de 2018. Nous avons vu précédemment le second côté ouest, près du nouvel accès.

loader
loader
loader

Toujours à l'occasion du congrès ICS de 2018, certains camellias attirent l'attention grâce à une pancarte et un commentaire.

loader
loader
loader