Jardin Privé - La dernière serre de culture du Camellia près de Paris - Sèvres - France

loader

A deux pas de Paris, à Sèvres, voici le dernier vestige de la culture du camellia dédié à la production de fleurs coupées, que l'on portait à la boutonnière. Cette serre, qui faisait partie d'une exploitation d'un hectare a été sauvée de la destruction en 1970. Elle a été rachetée aux sœurs Tavenet qui l'ont exploitée jusqu'à cette date. Elle mesure 21 mètres de long et 6 de large et abrite 50 camellias. Ils ont été plantés en 1900 quand la serre a été construite. Ils sont en parfait état. La terre est acide, ce qui leur convient tout à fait. La serre est partiellement enterrée, car le terrain est en pente. Elle bénéficie naturellement de la chaleur de son mur de soutènement et de celui de la maison qui a été construite tout près d'elle. La serre est orientée au nord. Les camellias sont très à l'abri et supportent aussi bien les fortes chaleurs que les grands froids. Cette serre fait l'objet d'une demande de classement auprès du ministère de la culture.

Publiée à l'occasion des 15 ans de notre site en 2020, cette page est un hommage aux vieux camellias et à ce type très particulier de culture. Elle se trouve de plus en région parisienne, dont je suis originaire. J'ai parcouru le monde pour photographier des camellias, j'ai donc beaucoup apprécié la visite de cet endroit étonnant et merveilleux, si près de chez moi.

Les camellias sont taillés et soignés par l'actuelle propriétaire. Ils restent très beaux. On y trouve des variétés qui se prêtaient au port à la boutonnière. Pendant leur exploitation, la floraison s'étalait de début novembre à fin avril. Nous y trouvons donc de vieilles variétés françaises, italiennes et anglaises. Certains ne sont pas identifiés. D'autres, qui ont disparu, ont été remplacés par des cultivars plus contemporains.

L'échelle et la passerelle, nommée « chemin de cueillette », permettaient d'aller cueillir plus facilement les fleurs. Nous retrouvons des cultivars croisés dans d'autres jardins, en France ou à l'étranger. 'Marguerite Gouillon' à Nantes, 'Montironi' lors de mes voyages en Italie. De même pour 'Nobilissima' présent aussi au Parc Floral de Paris.

loader
loader
loader
loader

Les fleurs coupées étaient transportées dans une boite en bois comme celle-ci. Elle mesure environ 20 cm x 30 cm. L'exploitation était toute proche de Paris, les livraisons en étaient facilitées. Le Tout-Paris raffolait des fleurs de camellia. La production était aussi expédiée dans les cours de toute l'Europe.

Pour beaucoup de vieux camellias non identifiés, on manque de documents et de descriptions, ou elles sont incertaines, donc, peu fiables.

loader
loader
loader
loader
loader
loader
loader

Dans le reste du jardin, on découvre d'autres camellias plantés plus récemment par les acquéreurs de la serre. Ce 'Dr Tinsley' est à l'entrée de la propriété pour nous accueillir.