Glossaire

Les espèces et cultivars



Camellia Japonica Ils sont originaires de Chine, puis de Corée, du Japon et de Taïwan. Ce sont les plus connus, les plus répandus et les plus populaires. Cette espèce a donné des miliers de cultivars aux fleurs, couleurs, feuillages et ports  les plus variées. Selon les cultivars, la floraison commence au début de l'hiver pour se finir au printemps.
Camellias Japonica de Higo Ils sont originaires de la vieille province japonaise de Higo (aujourd'hui Kumamoto), dans l'ile de Kyushu. Ils étaient sélectionnés par les seigneurs Samouraï. C'est un groupe de 120 cultivars appartenants à l'espèce japonica. Les fleurs sont simples et rondes, les étamines prédominantes et nombreuses.
Camellias Hybride
Issus de croisements entre différentes espèces. Depuis 1930, l'hybridation a permis d'obtenir des formes et des fleurs de couleurs différentes, des camellias parfumés ou resistants au froid.
Camellias Hybride C.x williamsiiLes hybrides 'williamsii' (de Camellia saluenensis et de Camellia japonica) tirent leur nom du premier obtenteur européen, J.C. Williams.
Camellia Reticulata Originaire de Chine, de la province du Yunnan. L'espèce a donné des centaines de cultivars à floraison généralement printanière. Leurs fleurs sont très grandes et leurs couleurs soutenues. A réserver pour un climat tempéré ou chaud. 
Hybride C.reticulataPar hybridation, l'espèce C.reticulata a donné des centaines de cultivars à floraison généralement printanière.
Camellia Sasanqua Espèce originaire du Japon. Leur floraison est généralement automnale. Ils sont souvent parfumés (comme le thé au jasmin). L'espèce a donné des centaines de cultivars.
Espèce botanique Camellia sauvage

Typologie des fleurs


Simple
Une seule rangée de cinq à huit pétales.
 

Semi-double
Deux rangées minimum, de plus de neuf pétales en tout, avec au centre de très belles étamines.
 

Rosiforme Plusieurs rangées de pétales, disposés en rangées, décalés les unes par rapport aux autres. On peut distinguer quelques étamines.

Imbriquée
Nombreux pétales (parfois plus d'une centaine), rangés symétriquement jusqu'au centre, en rangs serrés, sans laisser voir d'étamines.
 

Péoniforme (à fleurs de pivoine)
Les pétales sont plus ou moins grands, disposés sans régularité et mélangés aux pétaloïdes (étamines se tranformant incomplétement en petits pétales) et étamines, le tout avec une forme ondulée.
 
Anémoniforme (à fleurs d'anémone)
Plusieurs rangées de pétales entourent des étamines devenues pour la plupart des pétaloïdes.
 


Taille des fleurs


Miniature
3 à 6 cm de diamètre
Petite
6 à 8 cm de diamètre
Moyenne
8 à 10 cm de diamètre
Grande
10 à 13 cm de diamètre
Très grande
plus de 13 cm de diamètre

Motifs


Dégradé
La couleur dominante de la fleur peut se dégrader du centre à la périphérie du pétale ou vice-versa. De même la floraison peut s'amorcer d'une couleur (ici le rose) qui se dégrade  et s'éclaircit au fur et à mesure que la fleur s'épanouit.

Marginé blanc
Les fleurs sont bicolores. Une couleur dominante (ici le rose) occupe presque toute la surface du pétale. Une fine bande blanche est dessinée en périphérie de celui-ci.
Marginé roseUne variante de fleur bicolore, avec une dominante blanche et une fine bande rose en périphérie.
Marginé rougeSur cette fleur, à la couleur blanche dominante s'ajoute un liseré rouge plus épais.
Strié blanc
Les pétales sont de plusieurs couleurs. A la dominante, s'ajoutent des stries blanches convergeant vers le centre du pétale. Certains camellias ajoutent le terme "Nishiki" à leur nom (ex : ' Nishiki-kirin') pour signaler cette caractéristique.
Strié roseOn peut aussi trouver des stries roses. 
Strié rougeUne dernière possibilité, sur cette fleur, on trouve des stries rouges. Parfois, on peut trouver des stries roses et rouges sur la même fleur.
Taché blanc
Les pétales peuvent être plus ou moins tachetés ou mouchetés. Cette seconde teinte, ici le blanc, contraste avec la couleur de base. Les taches sont plus ou moins nombreuses et étendues. 
Taché roseLes pétales peuvent être aussi mouchetés de rose. A noter que la taille et la disposition des taches est très variable d'un camellia à l'autre.
Taché rougeLes taches peuvent être aussi très discrètes, ici, les taches rouges sont très petites.

Ports


Compact L'arbuste est bien ramifié. Il se forme bien, tant en hauteur qu'en largeur. Convient pour les haies.
Erigé L'arbuste se tient bien mais n'est pas suffisamment ramifié. Il faut le tailler pour l'aider à se développer et se densifier.
Buissonneux L'arbuste est très ramifié et très dense, tel un buisson. La taille peut l'aider à s'aérer.
Elancé L'arbuste est plus allongé que large. Il a une silhouette filiforme. Il convient aux petits espaces, car on peut facilement le tailler et le contenir. On peut aussi le mettre en valeur en le plantant en isolé. 'Black Lace'
Retombant C'est le type d'arbuste à palisser. Ses branches sont extrêmement souples et il retombe naturellement. On peut utiliser aussi certains cultivars à croissance lente en pot. Ils sont très décoratifs. 'Jean May'
Etalé Certains arbustes ont tendance à s'étaler plus qu'à grandir. Convient aux grands espaces.
Nain Recommandé pour les bonsaï.

Périodes de floraison


Hatif
Octobre à Janvier
Mi-saison
Janvier à Mars
Tardif
Mars à Mai
Longue durée
Variable de Novembre à Mai